Pour ce deuxième MAC, Psychosexy nous fait sortir les mouchoirs en vous sélectionnant les musiques qui nous donnent envie de nous jeter par la fenêtre !

"Ces chansons pour apprentis suicidaires en mal d'encouragements, ces titres qui ont accompagné des générations de fraîchement-largués, ces morceaux qui fileraient la loose à un troupeau de clowns : quelles sont les chansons que tu ne peux pas écouter sans avoir soudain le cafard du siècle ?"

Bon déjà, je dois vous avertir que je suis particulièrement émotive et quand on me passe la musique de la mort de mufasa ou bien celle où on croit que la bête est morte alors qu'en fait non, je fond en larme (oui même dans le bus devant tout le monde quand mon MP3 me met ces morceaux en aléatoire). Mais la chanson qui me fait immédiatement fondre en larme c'est celle là :

Bon, Disney c'est un peu de la triche quand même... Je ne vais pas aussi mettre les musiques de film sinon on ne s'en sortira pas vu que je pleure sur tout les films et que ma mémoire musical est particulièrement frappante puisque je suis en larme à chaque note me rappelant les moments tristes des films... ! Si on parle uniquement de "vraies" musiques, j'avoue que les grands classique comme "Ne me quitte pas" de J.Brel, "L'hymne à l'amour" d'E.Piaf, "The show must go on" de Queen, "Rêver" de M.Farmer mais surtout "Le mistral gagnant" de Renaud me rendent quand même un poil tristoune.

Côté "métal", évidemment j'ai pleuré comme pas mal d'ado sur "My immortal" d'Evancescence, "My december" de Linkin Park, "The Funeral Song" de The Rasmus, "Bother" de Stone sour mais dans les musiques les plus tristes aussi bien pour les paroles que pour l'ambiance c'est Opeth qui m'a le plus marqué avec Isolation Year.

Si vraiment vous voulez des idées noires qui pousseraient Blanche-Neige à volontairement croquer cette fichue pomme, il suffit d'écouter Xasthur... J'ai un de leurs albums dans mon MP3 qui date de mes périodes de jeux de rôles sur le mythe de Chtulu (de H.P Lovecraft) qui me donne immédiatement envie d'aller chercher un rasoir...

Et vous, c'est quoi qui vous assombri le cerveau dès la première note ?